La Déclaration d’Indépendance

La déclaration d’indépendance (Merdeka) de l’Indonésie fait suite à une longue période de domination étrangère qui a vu chronologiquement, depuis le XVIe siècle, le Portugal, les Pays-Bas et le Japon se disputer la domination de l’archipel. Il s’écoule plus de deux cents ans entre le découvert de l’archipel par Marco Polo en 1292 et l’arrivée des chercheurs d’épices portugais en 1511. La domination hollandaise perdure pendant presque 350 ans entre 1602 et l’arrivée des japonais en mars 1942, en pleine guerre du Pacifique. La prise de Hongkong, Manille et Singapour par l’empire du soleil levant met un terme à plus de trois siècles d’existence des « Indes Orientales Hollandaises ».

L’occupation japonaise est de courte durée puisqu’elle prend fin avec la reddition inconditionnelle du Japon face aux alliés le 14 août 1945.

Le peuple Indonésien ne rate pas cette occasion de reprendre les rênes de son pays par l’intermédiaire de deux de ses plus illustres dirigeants nationaux Ir. Soekarno et Drs. Mohammad Hatta. Le 17 août 1945, ils proclament conjointement l’indépendance de l’Indonésie, « Nous, peuple Indonésien, proclamons l’indépendance de l’Indonésie. Toutes affaires concernant le transfert de pouvoir etc. seront éffectuées correctement et dans les délais le plus brefs. Au nom du peuple Indonésien. signé Soekarno – Hatta, le 17 août 1945». Certifiée par milliers d’ Indonésiens de toutes catégories sociales, la déclaration eut lieu au 56, rue Pegangsaan Timur de l’époque, à Jakarta.

Tr : Drs. R. Okta Kurniawan, MM.