Le “GARUDA”

Des armoiries, une devise : « Unité dans la diversité »

Les armoiries indonésiennes représentent un aigle doré appelé « Garuda ». Le Garuda n’est pas considéré ici comme la monture de Visnu, mais comme héros à part entière du Garudeya (épisode du 1er chant du Mahabharata), dans lequel il obtient la délivrance de sa mère Vinata. On le retrouve sur de nombreux temples construits depuis le VIe siècle.

Cet aigle symbolise l’énergie de la création. Sa couleur or suggère la grandeur de la nation, tandis que le noir, qui dessine le pourtour en couleur subordonnée, représente la nature. Les 17 plumes sur chaque aile, les 8 plumes sur la queue, et les 45 autres sur le cou rappellent la date de la Déclaration d’Indépendance : le 17 août 1945. Les pattes de l’aigle tiennent une bannière sur laquelle est enchâssée la devise « Bhinneka Tunggal Ika » qui signifie « Unité dans la diversité », cette devise très ancienne est empruntée à un poème javanais du XVe siècle. Elle symbolise l’unité de l’Indonésie en dépit de ses origines culturelles et ethniques diverses. La protection de l’aigle est assurée par un écusson placé au centre sur sa poitrine, il symbolise la lutte et la résistance. Les couleurs rouges et blanches du fond, sont celles du drapeau Indonésien. Au centre de l’écusson, une barre horizontale représente l’équateur qui traverse les îles de Sumatra, Kalimantan, Sulawesi et Halmahera, c’est aussi la bissectrice de l’archipel. Cette barre rappelle le fait que la république d’Indonésie est le seul pays des tropiques dont le peuple a, par ses propres moyens, établi un Etat libre et souverain. Sur l’écusson, sont illustrés les cinq principes du Pancasila.

Tr : Drs. R. Okta Kurniawan, MM.