Wahyuningrum

Angkatan 89

IKIP Jakarta

 

LA PRIERE DE L‘ENFANT HUMBLE ; L’AMOUR DISPARU

 

LA PRIERE DE L‘ENFANT HUMBLE

Dieu …

L’orgueil du monde appelle mon âme

pour me fermer.

 

Dieu …

Je veux marcher à vos côtés

Me cacher dans votre robe,

Suivre l’empreinte de votre pied.

 

Dieu …

La grandeur, la gloire, le sacre de votre nom

me poussent à méditer

« La signification de cette vie »

 

Dieu …

Marcher à côté de moi,

Guidez-moi, enseignez-moi

en conduisant le voyage de votre univers

ensemble avec la beauté de la vie

 

©  Liberté 2/I/90

IKIP Jakarta

 

 

L’AMOUR DISPARU

 

Peut-être, il n’y a plus de nom

que je puisse graver maintenant.

Quand les jours sont calmes et vides,

reste la lassitude.

Les saluts s’éloignent aussi.

Reste ces arbres qui se balancent tristement.

Pour moi, les jours passent silencieux

emprisonnes le bonheur, libère le chagrin.

Pleurer avec blessures qui sont grandes ouvertes,

tandis que le soleil brûle mon cœur.

battre des ailes, se cabrer impuissant.

Ce nom est de plus en plus loin,

englouti par le temps de plus en plus sombre,

et plus les jours passent, moins de lumière.

reste l’aspiration qui vient toujours dans ma solitude.

 

©  Liberté 2/I/90

IKIP Jakarta