ROctaK

Angkatan 85

IKIP Jakarta

SOL (1) ; SOL (2) ; CALAMITE

SOL (1)

Tu es pauvre et vieille

Ton visage est épouvantable à cause des déchets.

Personne ne t’occupe,

Mais tu n’as rien à faire dans un fauteuil

C’est sûr que tu es triste.

© Liberté 3/I/90

IKIP Jakarta

SOL (2)

De peu en peu, tu évapore sans une trace

Je ne veux t’arrêter

Puisque tu aime enrouler comme une horologe

Comme tu m’as donné

Une belle vie,

Je ne m’arrête de te penser.

À bientôt

© Liberté 3/I/90

IKIP Jakarta

CALAMITE

J’entendis le bourdonnement de la voix du grondement

Qui se tenait dans l’air.

Il rampa et retentit dans le tuyau de l’oreille.

Un sol fertile tremblait dans sa cullote

À cause de l’attaque de la nausée.

Les seconds coulaient rapidement

Et la terre ne persévérait plus dans ses efforts.

Finalement, elle sortit tout le contenu de son ventre

Qui, en clin d’oeil, ferma la lumière du soleil.

Le monde était donc noir.

Je vis une petite pluie fine et serrée

Qui mouillait le terrain

Et étant accompagné par un tonnerre grondant

Attrapant de grands batiments.

Cela rendit la société confuse

Etant trouble par une inundation de sable

Il n’y eut ni la couleur verte

Qui décorait la vie

Ni le chant des oiseaux.

Tous disparurent par la férocité de la nature.

Ce ne fut que cris aigus et pleurs

Qui restèrent comme un souvenir

© Liberté 3/I/90

IKIP Jakarta

sumber : http://cenya95.wordpress.com